jump to navigation

Une introduction sur la phonétique novembre 1, 2006

Posted by tcolince in Phonétique.
trackback

Toute personne n’ayant pas encore eu à faire avec cela, peut se demander ce qui se cache derrière le mot Phonétique. La phonétique étudie la parole et s’occupe de la description physique des sons du langage humain.(Dr. M. Overmann) On distigue:

  • la phonétique articulatoire: comment émet-on un son? Qu’est-ce qui régit la production des sons?

=> Étude des sons décrits par l’endroit où ils sont habituellement produits dans l’appareil phonatoire (configuration que prennent les organes phonatoires pour produire des sons langagiers).

  • la phonétique acoustique: Où se jouent l’émission et la réception des sons? Dans quels domaines du travail fait-on appelle à la phonétique acoustique?

=> Cette partie se préoccupe de l’étude de la nature physique du message vocal indépendamment de ses conditions de production et de réception. Elle étudie aussi la transmission des sons par les airs. On y étudie les caractéristiques physiques du son: fréquence, durée…etc. et enfin

  • la phonétique perceptive ou aussi auditive: Comment sont perçus les sons en général par l’oreille?

=> Cette partie très subjective de la phonétique où le système auditif de l’être humain est étudié, ne fera pas l’objet d’une analyse lors des cours, même si les Otorhinolaryngologistes y accordent une importance particulière.

Source : http://www.ph-ludwigsburg.de/html/2b-frnz-s-01/overmann/baf3/phon/defphon.doc

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :